La propriété

LE CHÂTEAU

Au cœur du patrimoine

À l’origine, un château fortifié se tenait sur l’ancienne seigneurie de la Mothe-Cantenac. Le bâtiment du XIIe siècle fut rasé cinq siècles plus tard par le baron d’Essenault lorsque le domaine lui revint.

À la place, il y fit construire la propriété actuelle qui a su converser quelques beautés médiévales avec son porche imposant, ses tours et ses douves, qui rappellent les anciennes défenses. Un mur d’enceinte, construit en 1644, ceinture toujours les parcelles. Le château, encore habité, a traversé depuis plusieurs phases de rénovations. En 1970, grâce au travail de réhabilitation engagé par la famille Cruse, le château entre à l’inventaire complémentaire des bâtiments de France.

“ Cet antique manoir, dont les tours contiguës élèvent fièrement
leurs sept flèches aiguës, dont la masse ardoisée, au pied de ce coteau,
comme un sombre géant domine le plateau, c’est le Château d’Issan… ”
M. P. Biarnez

LE DOMAINE ET SON ENCLOS

L’accord des éléments

Situé au cœur de l’appellation de Margaux, le Château d’Issan bénéficie d’une situation géographique privilégiée qui explique la qualité exceptionnelle de ses vins. Le climat tempéré, régulé par la proximité de l’océan et de l’estuaire, offre aux vignobles des conditions idéales de développement.

59 hectares

44 ha Margaux
5 ha Haut-Médoc
10 ha Bordeaux Supérieur

> Téléchargez la carte parcellaire

Le sol, quant à lui, est constitué de croupes de graves et de collines alluviales adoucies par l’érosion culminant à plus de quinze mètres. Ce terrain draine rapidement l’eau : il pousse ainsi les vignes à s’enraciner profondément dans son terroir pour y puiser tout ce qui fera la typicité du Château d’Issan.

La vigne

  • Entre force et finesse

    De l’exploitation d’Ancien Régime, il ne subsiste pas grand-chose : les intempéries, les guerres, les épisodes de phylloxéra ont malmené le domaine au cours des siècles. Les vignes d’aujourd’hui, âgées de 35 ans en moyenne, sont essentiellement le fruit des efforts de restructuration, consentis par la famille Cruse après 1945.

  • L’exploitation est depuis plantée majoritairement de Cabernet Sauvignon, le cépage roi du Médoc, qui confère au vin sa structure, son bouquet et son potentiel de vieillissement. Le reste du vignoble est constitué de Merlot, cépage qui offre rondeur et souplesse aux futurs assemblages.

    65 % Cabernet Sauvignon / 35 % Merlot

HAUT<br>DE PAGE

MENU